LE SECTEUR INTERPAROISSIAL DE CADENET __________ Diocèse d'Avignon _____

CADENET
LAURIS
LOURMARIN- PUYVERT
PUGET
MERINDOL
DIOCESE D'AVIGNON
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • CADENET
  • LAURIS
  • LOURMARIN- PUYVERT
  • PUGET
  • MERINDOL
  • DIOCESE D'AVIGNON
- Sem.
Père Césareo Escarda Fernandez
Père Césareo ESCARDA FERNANDEZ Curé in solidum 06 26 14 55 08 cescarda@gmail.com
Secteurinterparoissial de Cadenet
Presbytère 04 90 68 06 79 Site internet www.cadenet-secteurinterparoissial.fr
Père Félicien KPOFONDE
Père Felicien KPOFONDE@ Curé in solidum 06 41016 08 11 felkpof@gmail.com

Les messes de la semaine

Aujourd'hui et demain

03 Déc 2016;
08:00AM - 06:30PM
Messe à Lourmarin
03 Déc 2016;
08:15AM -
Laudes à Cadenet
04 Déc 2016;
08:15AM -
Laudes à Cadenet
04 Déc 2016;
08:30AM -
Messe à Cadenet
04 Déc 2016;
09:30AM -
Messe à Merindol
04 Déc 2016;
11:00AM -
Messe à Cadenet
  • Baptemes
  • Intentions de prière
    Prions pour que les pays qui accueillent les réfugiés et les déplacés en très grand nombre soient soutenus dans leur effort de solidarité. Pour l'évangelisation prions que pour les paroisses , prêtres et laics collaborent au service de la communauté sans cèder à la tentation du découragement
  • Mariages
  • Obseques
  • Tournoi de foot
    Pour ceux et celles qui veulent participer au goûter à l'issue du match, merci d'avance d'apporter les gâteaux et boissons au presbytère de Cadenet avant Samedi 26 Novembre

A la une

  • icon Misericordia et Misera Lettre apostolique du pape au terme du Jubilé
  • icon Evangelii Gaudium L'Evangile de la Joie
  • icon Paroles du père Marie Eugène
Le pape François publiera une Lettre apostolique intitulée Misericordia et Misera, le 21 novembre 2016, au lendemain de la clôture de l’Année jubilaire de la miséricorde: c’est une tradition que les jubilés soient précédés d’un document du pape – la « bulle d’indiction », Misericordiae Vultus (11 avril 2015) – et qu’ils soient suivis par un message – cette exhortation apostolique. Le document sera présenté au Vatican par Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, dicastère organisateur du Jubilé. Le thème « la miséricorde et la misère » fait écho à un passage de saint Augustin qui commente l’épisode de la femme adultère, désignée par « misera » : une fois que tous ceux qui voulaient lapider la femme se furent retirés, « il n’en resta que deux, la misère et la miséricorde » (« Relicti sunt duo misera et misericordia« , commentaire sur l’Evangile de Jean – In Ioh. Ev. tr. 33,5 , CCSL XXXVI, 309). Mais le pape François a fait le choix théologique et spirituel de placer en premier la miséricorde: il s’en expliquera probablement. Le pape Benoît XVI avait commenté ce passage de l’Evangile de Jean lors d’une visite en paroisse à Rome, le 25 mars 2007, cinquième dimanche de carême caractérisé par la lecture de cet épisode évangélique. Il citait aussi la suite du commentaire de saint Augustin : « Dans son commentaire, saint Augustin observe encore: « Le Seigneur condamne le péché, pas le pécheur. En effet, s’il avait toléré le péché il aurait dit: Moi non plus je ne te condamne pas, va, vis comme tu veux… bien que tes péchés soient grands, je te libérerai de toute peine et de toute souffrance. Mais ce n’est pas ce qu’il dit » (Io. Ev. tract. 33, 6). Il dit: « Va et ne pèche plus ». » Avec Anne Kurian   ZENIT Read More
POUR NOTRE PAROISSE 4 RENCONTRES DE FORMATION AURONT LIEU POUR APPROFONDIR CE TEXTE ET LE LAISSER ÉCLAIRER NOTRE VIE PAROISSIALE.   Cadenet: Samedi 26 Novembre de 11h à 12h15, suivie du déjeuner tiré du sac (pour ceux qui le souhaitent) La douce et réconfortante joie d'évangéliser Mérindol: Samedi 3 décembre de 11h à 12h15 suivie du déjeuner tiré du sac, (pour ceux qui le souhaitent) Les quatre  principes essentiels de la pensée sociale du prêtre Lauris: Samedi 10 décembre, de 11h à 12h15, suivie de déjeuner tiré du sac, (pour ceux qui le souhaitent)ES CLÉS PASTORALES DU PAPE FRANCOIS Evangelisateurs avec esprit Texte complet ici   Read More
La Miséricorde plus actuelle que jamais Le père Marie -Eugène a vécu dans un monde marqué par la violence (deux guerres mondiales), l'athéisme et le triomphe apparent du progrès technique. Très tôt il a compris que Miséricorde est le Nom préféré de Dieu. Expérimenter la miséricorde divine en vivant dans l'union au Christ : voilà ce qui forme les disciples missionnaires dont le monde a besoin. • Qu’il y ait du brouillard ou de la tempête, ou au contraire une lumière très douce, nous sommes toujours dans la miséricorde. Une fois que nous avons été pris par elle, elle ne nous lâche plus. • Jésus se donne le droit de dormir quelque fois dans la barque, mais en dormant il veille et il interviendra certainement au moment nécessaire pour vaincre, avec nous et par nous. Demandons -lui d’avoir cette confiance . • Voilà la folie déconcertante de la miséricorde : Dieu a ce goût singulier de descendre vers la misère . • Dieu nous regarde avec amour parce que nous sommes ses enfants. Le regard de Dieu nous enveloppe quel que soit notre état psychologique et notre faiblesse. • Nous recevons tout de lui, et ce que nous avons est peu de chose comparé à ce qu’il veut nous donner. • La confiance en Dieu attire la réponse de Dieu. • Ce n’est pas parce que ça monte qu’on s’est trompé de chemin. « J’ai compris la Miséricorde. Sainte Thérèse en a senti la douceur, moi, j’en sens la puissance. » (12 janvier 1967) Read More

TOUSSAINT 2016

toussaint2016dbis
toussaint2016gbis
toussaint2016cbis

CONNAITRE PERE MARIE EUGENE

Installation du reliquaire du père Marie Eugène

Béatification du père Marie Eugène

Super User Le mot du Dimanche 38
Chers frères et sœurs Aujourd’hui, je voudrais parler d’une très belle réalité de notre foi, qui est la « communion des saints ». Le Catéchisme de l’Église catholique nous rappelle que cette expression englobe deux réalités : la communion aux choses saintes et la communion entre les personnes saintes (n. 948). Je m’arrête à cette seconde signification : il s’agit de l’une des vérités les plus consolantes de notre foi, parce qu’elle nous rappelle que nous ne sommes pas seuls mais qu’il existe une communion de vie entre tous ceux qui appartiennent au Christ. C’est une communion qui naît de la foi ; en effet, le terme « saints » se réfère à ceux qui croient dans le Seigneur Jésus et qui sont incorporés à lui dans l’Église par le baptême. C’est pourquoi les premiers chrétiens étaient appelés « les saints » (…) S’il y a cet enracinement dans la source de l’amour, qu’est Dieu, alors se vérifie aussi le mouvement réciproque, des frères vers Dieu ; l’expérience de la communion fraternelle me conduit à la communion avec Dieu. Être unis entre nous nous conduits à être unis à Dieu, nous conduit à ce lien avec Dieu qui est notre Père. C’est le second aspect de la communion des saints que je voudrais souligner : notre foi a besoin du soutien des autres, spécialement dans les moments difficiles. Si nous sommes unis, notre foi se fortifie. Comme il est beau de nous soutenir les uns les autres dans cette merveilleuse aventure de la foi !
Super User Le mot du Dimanche 28
Les vacances sont arrivées. Elles sont toujours les bienvenues, même si celles-ci sont un peu étonnamment agencées. Il n’est pas en effet évident de prévoir des réservations de lieux de vacances, ou encore de trouver une personne pour s’occuper et garder les enfants. Bref, ce n’est pas cela qui va changer la joie d’être en vacances ! Enfin un temps de repos bien mérité, avant de commencer la longue saison hivernale ! Comment bien organiser ces vacances ? Assez simple diront les jeunes ! Dormir, voir les amis… C’est vrai ils n’ont pas tort ! Il est important de reprendre des forces, de retrouver des amis que l’on ne voit pas souvent à cause de l’emploi du temps chargé par les cours. Bref, il y a toujours des excuses pour s’éloigner de l’essentiel ! En effet, ne faut-il pas profiter de ce temps de repos pour revenir à l’essentiel qui est la relation à Dieu ! Pourquoi ne pas se reposer sur le cœur de Dieu ? Pourquoi ne pas profiter de ce temps de repos, pour se reposer dans le cœur de Jésus? Le cœur de Jésus doit être notre maison, et notre maison doit être le cœur de Jésus. Dieu nous attend ! Dieu ne cesse de nous attendre. Il est là… Il est tout proche : il attend que nous lui ouvrions les portes de notre cœur pour venir se loger et habiter en nous. Dieu ne cesse de nous ouvrir les portes de son cœur pour nous accueillir, nous réconforter, nous pardonner, dans son infinie Miséricorde. Ouvrons-lui les nôtres. « Le Seigneur regarde les justes, il écoute, attentif à leurs cris. Le Seigneur entend ceux qui l’appellent : de leurs angoisses il les délivre », nous clame le psaume 33 (34).